Les jeunes massivement ciblés par la publicité pour le tabac

Comment la Suisse abandonne ses enfants à l’industrie du tabac

Grâce à la prévention, le nombre de fumeurs diminue en Suisse, sauf chez les jeunes. L’industrie du tabac met le paquet pour séduire cette classe d’âge stratégique. Les cigarettiers savent aussi très bien convaincre certains politiques de défendre leurs intérêts à Berne, où un projet de loi sur le tabac a été bloqué pour au moins deux ans. Pourtant il y a urgence. Avec 9500 morts par année, le tabac tue en Suisse bien plus que les accidents de la route, la drogue, les homicides et les suicides réunis.

En marge de la journée mondiale sans tabac, 36,9° braque ses projecteurs sur le tabagisme chez les jeunes.

Comment les jeunes sont influencés malgré eux par la publicité pour le tabac

Une étude menée par l’Institut du Management et des systèmes d’information de la HEG Arc, sur mandat du CIPRET-Vaud, a utilisé une technique de suivi du regard (Eye tracking) pour analyser l’impact de la publicité pour les produits du tabac auprès de jeunes de 10 à 17 ans. Les résultats sont éloquents : le 100% des jeunes qui entrent dans un kiosque est touché par des publicités en faveur du tabac. En moyenne lors d’une visite de 5 minutes, le regard des jeunes s’arrête 22 fois sur des supports publicitaires pour le tabac, majoritairement de manière inconsciente.

La page de la RTS

Le communiqué de presse du Cipret-Vaud